17/01/08 - Ski au Moustardé par le Val de Pombie

Isard atteint par la Kératoconjonctivite

à l'e,trée du Val de PombieCrête du Moustardé

Descente du Moustardé par le couloir du Gioulet

À 10h du matin les 20 à 30cm de neige fraîche sont déjà lourd à remuer, et ça ne va pas s’arranger, loin de là. La montée dans la forêt du Val de Pombie est magnifique les arbres sont chargés de neige. À la sortie du bois pleut. Au sommet du Moustardé s’y ajoute du vent, on est trempé, et on descend directement par le couloir du Gioulet dans une neige ressemblant à de la colle à papier peint.

En dessous de la cabane Puchéoux nous croisons un isard. Nous l’avons au dessus de nous à une cinquantaine de mètres. Visiblement inquiet car il nous a repéré, il cherche à fuir mais tourne en rond sur lui même. Malheureusement il est dans une pente raide et ces rotations le font descendre vers nous. Nous l’avons à porté de main. À tel point qu’il a failli me renverser alors que je faisais des photos de lui. Je suis pris entre l’excitation de faire des images rapprochées d’un animal sauvage et la pitié devant sa panique et son impuissance.

Son mal doit s’appeler la Kératoconjonctivite (je ne suis pas spécialiste). Il est donc aveugle et ne va sûrement pas passer l’hiver.

En bas du couloir nous trouvons un isard mort. Il y un mois, Yves et Péio en avait déjà trouvé un dans le même secteur.

Isard atteint par la Kératoconjonctivite

4 Commentaires pour “17/01/08 - Ski au Moustardé par le Val de Pombie”

  1. peio à écrit:

    iep ben,
    effectivement on en avait trouvé un fraichement mort sous le moustardé. Mardi sur las Grabetos, idem, un jeune isard mort sous un pin. C’est la première année où j’en vois autant… Ca me brancherait de savoir ce qu’en dit un garde…
    A ce week end sur les lattes!! Au fait, magnifiques les photos!!!

  2. Steph à écrit:

    Trop belles les photos comme d’hab, pourtant les conditions s’y prêtaient peu.
    On devait être 20 à Artouste, 2 heures de bon ski dans de la vierge bien lourde.
    On verra ce qu’il restera pour ce week end…

  3. nanga_parbat à écrit:

    Lors de la sortie du 11/12, sur ce secteur, j’avais rencontré un isard appeuré et mal à l’aise sur une pente rocheuse, ptet le même ? Celui que l’on a vu mardi en dessous de la cabane de la Glère, mort, en cours de grignotage par les vautours, était je pense un jeune (pas de cornes et petit gabarit).

  4. guillaume à écrit:

    Même scénario (pour l’isard) le 04 janvier au sommet du Cuyalaret…

Un commentaire ?